• Disparition du Saint Coran

    Disparition du Saint Coran

    Un signe prédit par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) est la « disparition » du Saint Coran. Il s’agira, bien sûr, de la disparition de sa compréhension et de son esprit. Le texte du Coran sera préservé. Ce signe est clairement visible de nos jours. Le Livre Saint est dans toutes les maisons, mais il est lu superficiellement. Il est étrange de remarquer, qu’à l’exception des adeptes du Messie Promis (a.s), il y a très peu de musulmans qui cherchent véritablement à en comprendre le sens profond. Les oulémas qui sont experts dans les sciences du Fiqh (jurisprudence) et Hadiths, ne sont pas intéressés dans l’étude et l’interprétation du Saint Coran. Ils pensent qu’il est interdit de réfléchir sur les sens de ses versets et qu’il est incorrect de chercher à appliquer ses enseignements aux situations nouvelles. Selon eux, tout a été dit par les exégètes du moyen âge ; leur verdict est final et le Saint Coran ne contient rien de nouveau. Une telle position est invraisemblable. L’interprétation du Saint Coran a toujours eu lieu, même après la mort du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) et il n’y a aucune raison pour que cela ne continue pas. Le Saint Coran est capable d’une variété infinie d’interprétations et d’applications. Déclarer que la porte de sa connaissance est fermée reviendrait à dire que le Saint Coran est sans grand intérêt.

    Révérence disproportionnée pour le Livre par rapport à ses enseignements.

    Selon Ibn ‘Abbas, le Saint Prophète (s.a.w.) aurait annoncé qu’à l’époque du Messie Promis, la révérence extérieure portée au Saint Coran sera inversement proportionnelle à l’attention portée à ses enseignements et sa signification. Le Livre Saint sera enveloppé d’or et d’argent. Ce signe est presque trop apparent aujourd’hui. Les musulmans sont indifférents au Saint Coran. Ils l’ouvrent rarement, mais prennent grand soin de l’envelopper dans étoffes de satin brodé d’or et de le placer sur une étagère élevée. La déférence extérieure montrée envers le Saint Coran n’était pas particulièrement évidente chez les premiers musulmans, pourtant ils étaient infiniment supérieurs aux musulmans d’aujourd’hui.

    Décoration des mosquées

    Un autre changement indiqué par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) concerne la dévotion exagérée pour la décoration des mosquées, signe qui est visible aujourd’hui. Suivant l’exemple des autres, en particulier celui des chrétiens, les musulmans font des efforts très importants pour décorer et embellir leurs mosquées. Ils utilisent, entre autres, des décorations florales pour orner les murs et accrochent des chandeliers et autres lustres dispendieux pour illuminer les plafonds. Ils pendent aussi des rideaux richement décorés. Tout cela donne l’impression de se trouver dans un temple païen plutôt que dans une mosquée.


    www.islam-ahmadiyya.org

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :