• Comment se rapprocher de Dieu et acquérir la Taqwa – sermon du 28-10-2011

    Comment se rapprocher de Dieu et acquérir la Taqwa

    par Hadrat Mirza Masroor Ahmad

    Dieu a établi cette communauté par l’entremise du Messie Promis (a.s) et l’a honorée en l’attachant avec celle de compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). C’est là un très grand honneur et cette djama’at n’est pas ordinaire. Des centaines de milliers de pieux musulmans, qui ne sont plus de ce monde, désiraient vivre cette époque. Celui qui clame être un suivant du Messie Promis (a.s) doit méditer sur les actions des compagnons Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Grâce à l’éducation qu’il leur a octroyée ceux ci ont établi une relation ferme avec Dieu, qui décrit ainsi leur état :

    مَنْ يَشْرِي نَفْسَهُ ابْتِغَاءَ مَرْضَاةِ اللَّهِ

    « …il y a aussi celui qui vendrait son âme pour obtenir le plaisir d’Allāh… » (Le Saint Coran, chapitre 2, verset 208)

    Pour le plaisir de Dieu ils ont suivi les préceptes qu’Il a préconisés et n’ont pas hésité à subir toute difficulté pour Sa cause. Telle était leur but et Dieu les a amplement récompenser. Dans leur quête du plaisir de Dieu, ils ne cessaient de questionner le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) afin de pouvoir accomplir davantage de bonnes œuvres. En fin de compte Dieu leur a interdit de poser de telles questions car si des commandements étaient révélés à ce sujet ils seraient en grande difficulté. Dieu est miséricordieux envers Ses serviteurs et celui qui pour Son plaisir est prêt à subir toute difficulté reçoit d’innombrables faveurs divines. Ceux qui établissent une relation ferme avec Dieu deviennent les reflets des attributs divins dans leurs cercles respectifs ; ils s’efforcent de suivre tous les commandements de Dieu et traitent avec bienveillance les autres. C’est cela l’Islam véritable, l’Islam pratiqué par les compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w), l’Islam qu’est venu nous expliquer le Messie Promis (a.s).

    Dans ses nombreux écrits le Messie Promis (a.s) nous enjoint de faire notre analyse de conscience. Il décrit ainsi le monde d’aujourd’hui et les vertus qu’il désire voir en sa communauté :

    « Je constate que le verset suivant s’applique à la majorité des ulémas d’aujourd’hui :

    لِمَ تَقُولُونَ مَا لَا تَفْعَلُونَ

    « …. Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas… » (Le Saint Coran, chapitre 61, verset 3)

    Leur foi dans le Saint Coran est tout à fait superficielle. Les gens se sont débarrassés complètement de l’autorité du Saint Coran. Selon les Hadith il est dit qu’à cette époque le Saint Coran montera au ciel. Je suis tout à fait certain que nous sommes en train de vivre cette période. Où sont la pureté véritable et la taqwa qui naissent lorsqu’on suit les préceptes du Saint Coran ? Si la situation n’était pas ainsi Dieu n’aurait pas établi cette communauté. Nos adversaires ne comprennent pas cela mais en fin de compte la justesse [de mes déclarations] leur sera aussi évidente que le jour. Dieu prépare de Ses mains une communauté de gens qui accepteront le Saint Coran… » (Malfuzat, édition de Qadian, volume quatre pages 466 et 467)

    Ainsi donc le Messie Promis (a.s) a confié une grande responsabilité à sa communauté ; il avait l’espoir que ses suivants ne se contenteront pas d’accepter le Saint Coran mais qu’ils traduiront dans la pratique ses préceptes.

    Le Messie Promis (a.s) commente davantage : «… Cette djama’at sera exempte de toute impureté et [Dieu] donnera naissance à groupe de gens distincts ; et c’est cette communauté. Je vous enjoins de respecter tous les commandements de Dieu et d’apporter en vos vies les mêmes changements que les compagnons [du Saint Prophète Muhammad (s.a.w)]. Attention que quelqu’un ne s’égare à cause de vous. Et il incombe à tout un chacun de s’éloigner du mensonge...

    …quand Dieu accorde Sa grâce et qu’il pleut, la terre engendre et des plantes utiles et d’autres qui sont nuisibles. Il incombe à tout le monde d’implorer Dieu pour que l’on puisse atteindre cet objectif. La fondation de cette communauté repose sur les préceptes du Saint Coran et des Hadiths. Dieu nous a conféré un sceau de signes célestes et terrestres pour soutenir cette communauté et pour attester de

    [son authenticité]. » (Malfuzat, édition de Qadian, volume 4 page 467)

    « Chers membres de ma djama’at, qu’Allah soit avec vous ! Que le Très Puissant et Gracieux vous prépare pour le voyage vers l’Au-delà, tout comme Il l’a fait en faveur des compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Sachez que le monde ne vaut rien ; maudite est cette vie vécue uniquement pour ce monde éphémère. Malchanceux est celui dont toute la tristesse et le chagrin sont pour ce monde. L’affiliation à ma djama’at de celui qui animé de ces sentiments est complètement futile ; car il est à l’instar de cette branche sèche qui ne portera pas de fruits. » (Tadhkiratush-Shahadatain, Ruhani Khazain, vol. 20 page 63)

    Télecharger la version mp3 du sermon

    « Selon moi il n’y a pas de meilleur moyen de se purifier que de se débarrasser de toute forme d’arrogance ou d’orgueil, qui naissent en raison de ses actions, de sa lignée familiale ou de ses richesses. Celui a qui Dieu a accordé des yeux constate que la lumière qui dissipe les ténèbres vient du ciel. L’homme a besoin à chaque instant de cette lumière céleste. L’œil non plus ne peut voir sans les rayons du soleil, lumière qui vient du ciel. Je dis en toute vérité que la Taqwa, la foi, les ibadah, et la pureté viennent du ciel. Tout cela dépend de la grâce de Dieu ; s’Il le désire Il peut maintenir [ces qualités] ou Il peut aussi les faire disparaître. (Malfuzat, édition de Qadian, volume quatre page 213)

    Si toute chose vient de la part de Dieu pourquoi donc en être orgueilleux. L’on ne doit pas être fier de sa Taqwa, ni de sa foi, ni de ses actes d’adoration, ni de ses prières ni de sa pureté ; l’on ne doit pas non plus être orgueilleux pour des choses qui ont trait à ce monde. Tout vient de Dieu d’où l’importance de se tourner vers Lui à chaque instant.

    Le Messie Promis (a.s) déclare : « La vraie connaissance signifie que l’homme doit conférer à son âme le statut d’un objet sans valeur et doit, et en toute humilité, se prosterner devant le seuil de Dieu et L’implorer de lui accorder Sa grâce. Et il doit lui quémander cette lumière de connaissance qui consume ses sentiments égocentriques et qui va faire naître en lui une lueur, une force et une ardeur pour accomplir des bonnes œuvres. Si par la grâce de Dieu il reçoit quelque chose ou si son cœur reçoit quelque réconfort au lieu d’en être orgueilleux il doit faire preuve d’une plus grande humilité. Autant il se considérera inférieur autant Dieu lui conférera davantage de lumière. Si l’homme obéi à ces principes l’on pourra espérer, la grâce divine aidant, que sa situation morale sera meilleure. S’accorder quelque importance sur cette terre est synonyme d’orgueil. En fin de compte l’on commence à maudire et à mépriser les autres. » (Malfuzat, édition de Qadian, volume quatre page 213)

    « Ô bienheureux ! Pratiquez avec ardeur ces préceptes qui mon été transmis et dont dépend votre salut. Considérez Dieu comme Unique et Sans Partenaire ; ne Lui associez personne ni sur Terre ni au Ciel. Dieu ne vous interdit pas l’emploi des moyens [matériels] ; mais il est polythéiste celui qui abandonne Dieu pour placer toute sa confiance en ces moyens.

    Dieu a annoncé depuis les temps immémoriaux que sans purification du cœur il n’y aura point de salut. Soyez purs de cœur, débarrassez vous de toute inimitié et d’animosité qu’engendre l’égocentrisme. La Nafs Ammara [l’âme qui incite au mal] de l’homme charrie d’innombrables immondices, la plus impure étant l’arrogance. S’il n’y a point d’arrogance, il n’y aura point de mécréant. Soyez humbles de cœur. Ayez de la sympathie pour l’humanité, puisque vous l’exhortez à prendre la voie du paradis. Vos conseils auront-ils d’effet si durant ces quelques jours sur terre vous leur souhaitez du mal ? Observez les préceptes de Dieu la crainte au cœur, car vous aurez des comptes à rendre à cet effet. Suppliez

    hadrat-khalifatul-massih-al-khamis

    Dieu au cours de la Salat afin qu’Il vous mène vers Lui et vous purifie le cœur. Car, l’homme est faible et ce n’est que par la force de Dieu qu’il arrivera à se débarrasser du mal. Sans la force divine il ne pourra se défaire d’aucun vice. L’Islam ne signifie pas déclamer la kalimah [profession de foi] par tradition ; l’Islam exige que l’on pose son âme sur le seuil de Dieu et de Lui préférer Lui et Ses préceptes à chaque aspect de ce monde. » (Tadhkiratush-Shahadatain, Ruhani Khazain, vol. 20 page 63)

    « Donc, tous ceux qui ont établi une relation avec moi doivent se souvenir que vous devez compatir avec tous, peu importe leur religion ; et être bons envers tous, sans aucune discrimination, car ceci est l’enseignement du Saint Coran :

    وَيُطْعِمُونَ الطَّعَامَ عَلَى حُبِّهِ مِسْكِينًا وَيَتِيمًا وَأَسِيرًا

    « Et pour l’amour de Lui, ils nourrissent l’indigent, l’orphelin, et le captif » (Le Saint Coran, chapitre 76, verset 9)

    Ces captifs et prisonniers (du temps du Prophètesaw) étaient, pour la plupart, des incroyants. Maintenant vous pouvez voir l’envergure de la bonté en Islam. D’après moi, le parfait enseignement moral ne peut être trouvé autre part qu’en Islam. Une fois que j’aurai recouvré ma santé, insha Allah, j’écrirai un traité sur les enseignements moraux car je voudrai que mes attentes soient claires à ma djama’at. Ce sera un guide complet pour ma djama’at et il démontera la manière de gagner le plaisir de Dieu. Je suis profondément peiné lorsque je vois ou apprends que quelqu’un a fait quelque chose qui n’est pas conforme aux enseignements islamiques. Ces incidents ne me plaisent pas. Je considère toujours ma djama’at comme un enfant qui fait deux pas et chute quatre fois. Or, je crois fermement qu’Allah, le Tout-Puissant, la rendra parfaite. Donc, vous devez faire un effort, planifier, œuvrer et prier constamment pour qu’Allah démontre Sa grâce, car rien n’est possible sans Sa grâce. Lorsqu’Il octroie Sa faveur, Il ouvre toutes les voies. (Malfuzat, nouvelle édition, volume 4, page 218-219)

    Dieu est en train d’exaucer les prières faites par le Messie Promis (a.s) en faveur de sa communauté. Celle-ci est aujourd’hui arrivée à maturité ; mais avec le passage du temps des maux qui prennent racine : par exemple l’arrogance a pris de l’ampleur dans certaines régions. On s’intente des procès, des disputes et brouilles ont augmenté. Ce sont des choses que nous devons éviter. Si nous voulons mériter le titre de membre de la communauté du Messie Promis (a.s) un examen de conscience permanent sera requis. À quoi sert notre connaissance si au moment venu celle-ci ne s’exprime pas dans notre manière d’agir.

    Comme l’a affirmé le Messie Promis (a.s) certains ont beau prêcher le message de l’Islam ou prodiguer des conseils aux autres mais lorsqu’il est question de leur personnalité ces conseils ne s’appliquent pas à eux. La connaissance utile est celle que l’on applique à soi. Cette connaissance sera inutile tant que notre intérieur ne sera pas conforme à notre extérieur. Aujourd’hui l’hostilité contre la communauté bat son plein ; à tout niveau nous devons mettre de côté notre ego et autres désirs personnels et faire montre d’une unité exemplaire. Comme l’a exprimé le Messie Promis (a.s) Dieu désire que cette communauté soit à l’exemple de celle des compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Que Dieu fasse qu’il en soit ainsi.

    À la fin du sermon précédent le Calife fut pris d’une longue quinte de toux ; cela a inquiété nombre de personnes et Sa Sainteté a reçu nombre de lettres et de fax à ce sujet. Il a aussi reçu une longue liste de prescription. Il ajoute que s’il commence à suivre ces conseils il tombera peut-être davantage malade. En tout cas il remercie tout le monde pour leurs égards. Ayant attrapé une maladie infectieuse tenace il est en train de suivre des traitements pour s’en débarrasser et demande aux ahmadis de prier pour lui.


     

    Image             

    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :