• Attentat suicide contre une mosquée de la communauté musulmane Ahmadiyya : un ahmadi est tombé en martyr

    Attentat suicide contre une mosquée de la communauté musulmane Ahmadiyya : un ahmadi est tombé en martyr

    Deux terroristes ont lancé une attaque contre une mosquée appartenant à la communauté musulmane Ahmadiyya le 3 septembre 2010 à Mardan au Pakistan. Un musulman ahmadi, M. Sheikh Amir Raza est tombé en martyr lors de cette attaque, qui a été repoussée bravement par ceux qui étaient de service ce jour là.

    Vers 1:05 de l'après-midi M. Ata-ul-Hameed était en train de diriger la prière du vendredi à la mosquée Bait-Ul-Zikr à Muslimabad, Canal Road, Mardan, quand deux terroristes ont essayé d’y pénétrer.

    Un des terroristes envoya une grenade devant l'entrée de la mosquée ; elle tomba à quelques mètres de ceux qui étaient de faction. Ces derniers eurent le temps de pénétrer dans l'enceinte de la mosquée et de fermer la porte.

    Les agents de sécurité ahmadis repoussèrent bravement l'attaque et touchèrent un des assaillants. Son comparse tira à l'aveuglette et essaya en vain de pénétrer dans la mosquée. Voyant qu'il était dans l'impossibilité de le faire, il fit exploser son gilet. L'explosion fut d'une grande intensité ; le portail et le mur externe de la mosquée furent détruits. Les maisons des ahmadis des alentours furent aussi endommagées. L'autre terroriste est toujours en fuite.

    M. Sheikh Amir Raza était de service dans une des antichambres où se font les dernières vérifications. Ayant entendu les bruits de l'attaque, il ferma la porte afin d'empêcher les terroristes de pénétrer dans la salle principale. L'explosion causée par le kamikaze fut si intense que le mur et la porte de la chambre où se trouvait M. Sheikh Amir Raza s'effondrèrent. Grièvement blessé celui-ci fut transporté à l'hôpital, mais il décéda en cours de route.

    M. Sheikh Amir Raza était âgé de 40 ans. Parmi les membres de la famille endeuillée se trouvent son épouse, Mme Lubna Amir, son fils Usama âgé de neuf ans, et sa fille d'un an et demi. D'autres ahmadis ont été blessées par l'attaque, notamment M. Fahim Ahmad Khan, M. Tawfeeq Ahmad et Imran Jawed.

    Hadrat Mirza Masroor Ahmad, cinquième Calife de la Communauté Musulmane Ahmadiyya commenta en ces termes sur l’attaque lors de son sermon du 3 septembre 2010 :

    « Nous avons reçu aujourd'hui la triste nouvelle d'une autre attaque sur une de nos mosquée à Mardan. Une personne est tombée en martyr et quelques autres ont été blessées. Qu'Allah exalte le statut du martyr et accorde la santé à ceux qui ont été blessés. »

    « Dans quelle catégorie placer ceux qui, au nom de l'Islam et au nom de Dieu, sont en train de commettre ces actes barbares ? Ceux qui attaquent au nom de Dieu les gens qui Lui rendent culte n'ont pas le droit de se réclamer de Dieu. Deux jours auparavant une procession chiite a été attaquée et beaucoup d'innocents ont perdu la vie […]. Que Dieu protège notre pays de tels actes barbares. Je prie qu'Il sauve le monde entier de ce mal qui se répand partout. »


     www.islam-ahmadiyya.org


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :